Retour

Le soufflé au fromage

INGREDIENTS

Ici la chèvre, pour vous servir. Vous m’avez demandé à plusieurs reprise les secrets de ma délicieuse recette de soufflé au fromage bio. Vous avez bien choisi votre référante « cuisine facile », bande de petits veinards. Je vous la découpe en trois points rapides, partant du principe que c’est une super recette inratable et que vous êtes 4 personnes à diner.

1. Le choix des ustensiles 

Primordial. En premier lieu, il nous faut une cuisine. Et il faut bien la choisir. Mon conseil premier, c’est de cuisiner ailleurs que chez vous, chez vos voisins par exemple, prétextant un four en panne pour éviter la tache laborieuse du ménage. Recettes faciles oui, nettoyage difficile, non.

Dans la cuisine judicieusement choisie il vous faudra les accessoires suivants :

– Un four
– Une casserole
– Un fouet
– Une cuillère en bois
– Une tape à fromage
– Un saladier
– et enfin un moule à soufflé. Ou un plat (Plat qui viendra accueillir le dit soufflé au fromage si tout se déroule comme prévu.)

2. Les ingrédients

Qui dit soufflé au fromage dit fromage. Qui dit fromage dit Lemance. On a tôt fait de penser qu’un soufflé se fait avec de l’emmental. Mon petit secret, c’est de le revisiter en remplaçant l’emmental par la tomme, pour lui donner plus de caractère. Croquant, gourmand.

Pour un soufflé au fromage réussi, on choisira :

– 4 œufs moyens
– 150 grammes de tomme de chèvre
– 60 grammes de beurre
– 60 grammes de farine
– 40 centi-litres de lait demi-écrémé
– 1 noix de muscade

Et non, contrairement à ce qu’on peut lire ailleurs, pas besoin de béchamel !

RECETTE

3. La préparation

Je vous avais dit qu’il nous fallait un four. Vous l’avez ? Bien. Préchauffez le à 180° (thermostat 6 pour les connaisseurs.) Pendant qu’il préchauffe, chaleur tournante idéalement, suivez à la lettre les étapes suivantes :

-Faites fondre le beurre dans une jolie casserole et faites tiédir le lait dans une autre casserole, tout aussi jolie. Ajoutez la farine au beurre et mélangez pendant une minute (compter jusqu’à soixante au rythme des secondes). N’oubliez pas de remuer. Ajoutez enfin le lait et remuez au fouet à feux doux jusqu’à obtention d’un mélange fluide. Et laissez la casserole refroidir.

-Munissez-vous de vos quatre œufs bio et séparez les blancs des jaunes. Battez les blancs fermement de façon à les faire monter en neige. Monter les blancs d’œuf en neige est aussi considéré comme un exercice de musculation intense du biceps droit. Profitons-en pour allier l’utile à l’agréable. Reservez les jaunes dans un de ses petits ramequins colorés qu’on trouve dans les cuisines modernes.

-Faites une pause. Monter les blancs en neige c’est fatiguant.

-Râpez votre tomme de chèvre bio.

-Dans la casserole qui contient le mélange œuf lait farine, ajoutez délicatement les jaunes d’œufs et le fromage râpé. Le tout à feux doux, évidement. Ajoutez-y une pincée de noix de muscade en vous exclamant « ça va révéler les saveurs. » Melangez. Salez.

-Ajoutez délicatement à cette préparation les blancs en neige. (« Incorporer les blancs », comme on dit dans le jargon)

-Préparez votre moule à soufflé. Vous pouvez le beurrer ou le couvrir de papier cuisson. La première option étant plus écologique, je vous conseille d’opter pour celle-là. Ecolo, la chèvre.

Versez dans le fameux plat sans arriver à fleur du récipient, de façon à laisser de l’espace, n’oublions pas que le gratin va gonfler pendant la cuisson.

Servez-vous un verre, il ne reste plus qu’à enfourner dans votre four préchauffé. Le temps de préparer une jolie salade verte pour l’accompagner et votre soufflé est déjà gonflé.

Vous êtes prêts, vous n’avez plus qu’à ouvrir la porte.

Voilà, une de mes recettes simples, diablement efficace. N’oubliez pas l’essentiel pour donner du caractère à ce plat : remplacer le gruyère râpé par de la tomme de chèvre bio.

Vous aussi, vous avez certainement des délicieuses recettes à partager avec moi, non ? Ecrivez-moi ! En attendant je vous prépare des idées recettes et des astuces cuisine pour pimenter votre rentrée. Je partagerai ensuite avec vous des petits plats d’hiver, une recette soupe dont vous me direz des nouvelles notamment. 

Restez connectés, et bon appétit bien sûr.

Votre ordinateur n’est pas dans votre cuisine ? Vous pouvez imprimer la recette !
Vos invités se sont régalés ? Envoyez-moi donc une jolie photo !